laffranchi

Pour la Sociale !

Pau : Journées libertaires 2017

Après un premier colloque pour la commémoration du centenaire du congrès anarchiste d’Amsterdam de 1907 qui s’est déroulée en décembre 2007. Chaque année, la section étudiante de la CNT-AIT organise des journées libertaires qui proposent d’aborder un thème particulier sous l’angle libertaire au travers de conférences, concerts, expositions, films…  et en faisant appel à des personnalités extérieures.

La 10ème édition des journées libertaires aura pour thème :

« mouvements spontanés contre refondation de la gauche »

Vendredi 17 février :

20H00 : Concert de soutien aux journées à la centrifugeuse avec les groupes Luna Park (chanson française), Dé’clique (chanson française) et les Patators (Punk Rock).

Samedi 18 février :

15H : conférence de Giorgos, militant anarchiste grec,  « Siriza face aux mouvements sociaux », au local de la CNT, 18 rue Jean-Baptiste Carreau à Pau.

Lundi 20 février :

18H : Vernissage de l’exposition « Les anarchistes dans les mouvements spontanés de ces dernières années à travers le monde », hall de la faculté de lettres de Pau.

Mercredi 22 février :

18H30 : Conférence de Carlos Taïbo et de deux militants de la CNT de Barcelone« Le mouvement des indignés et Podemos », amphi 1 de la faculté de lettres de Pau.

Jeudi 23 Février :

18H30 : Conférence de Mark Bray« Occupy Wall Street », amphi de la présidence de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Lire la suite

José Luis García Rúa

31 août 1923 – 6 janvier 2017

Un compagnon très cher nous a quitté. Celles et ceux qui ont eu la chance de partager avec lui des moments de vie, ne l’oublieront jamais. Militant de la CNT-AIT[1], son courage face à l’oppression franquiste, ainsi que sa droiture et sa volonté de défendre l’anarcho-syndicalisme font de lui un référent incontournable pour l’anarchisme militant.

Lire la suite

Péril en la demeure

George Arnald ( 1763 – 1841)

Les organisations qui se réclament du mouvement ouvrier et de la révolution sociale sont plongées dans une profonde crise d’identité. Notre courant subit la tempête de plein fouet. Le processus s’est accéléré ces derniers mois, tant au niveau international qu’en Espagne ou en France.

Lire la suite

Élections ?

Le texte, L’oligarchie qui nous gouverne, reprend la critique anarchiste classique de la démocratie représentative. Il rappelle, à l’aide d’éléments historiques judicieusement choisis, que celle-ci n’est qu’un des habits du pouvoir étatique. Sont éclairantes la résistance et la répression qu’ont connues, au cours de l’histoire, les tentatives pour déborder ce cadre par l’assemblée générale et le mandat impératif, entres autres moyens d’instaurer un système sans délégation de pouvoir.

Le fonctionnement des démocraties actuelles prouve la justesse de cette critique. La soi-disant vie politique se résume à des passes d’armes entre membres d’une oligarchie à l’abri de tout besoin et dont l’appartenance politique affichée importe peu. L’appareil institutionnel permet, au gré des aléas électoraux, de se recycler à l’infini. On constate, entre autres, au niveau de l’Union européenne, le rôle que joue ce nouvel étage bureaucratique pour caser les politiciens nationaux en fin de course. En sus, malhonnêteté et ennuis judiciaires ne sont jamais un frein pour des carrières qui semblent ne s’achever qu’avec la mort. Si rien n’est disponible dans les pantouflages politiques, les grands groupes économiques et financiers pourvoient. Ce tableau est complet avec des médias dominants qui servent la soupe aux politiques, relaient leurs agendas et expliquent aux populations combien il est normal et bon que cela aillent mal pour eux.

Lire la suite

L’oligarchie qui nous gouverne

oligarchie

La question de savoir comment sont prises les décisions dans une société humaine ne date pas d’aujourd’hui. Hérodote posait déjà la question : qui doit décider ? Un seul (la monarchie), une élite (l’oligarchie), tout le monde (la démocratie) ? Mais, dans ce classement, où l’historien grec aurait-il placé le régime actuel ? Car si le système des représentants s’est affublé du titre de démocratie, dans les faits, il s’apparente plus à une oligarchie. Autour des interrogations actuelles sur le concept de démocratie, il n’est peut-être pas inutile de préciser la genèse du système actuel. 

Lire la suite

Usine rouge, épisode 13

Viewty

La Chevalerie du Travail Française (CTF) – 2e partie

Comme annoncé, nous reparlons de cette crypto-franc-maçonnerie ouvrière, exclusivement masculine[1] qui a existé en France entre 1893 et 1911, et à laquelle adhérèrent, par un discret système de cooptation, des personnalités marquantes du mouvement ouvrier comme Fernand Pelloutier, Augustin Hamon ou Paul Lafargue…

Lire la suite

Usine rouge, épisode 12 : un chapitre oublié

 

knights-of-labor-hero-H

La Chevalerie du Travail française – 1ère partie

Jusqu’où faut-il remonter quand on s’intéresse au syndicalisme en France ? Plusieurs réponses sont possibles. On peut s’intéresser aux compagnonnages, bien antérieurs à la Révolution française et qui furent interdits par la loi Le Chapelier en 1791 ; on peut évoquer la Révolution de 1848 ; la Commune de Paris en 1871 ; la légalisation des organisations ouvrières en 1884. Souvent, on évoque les débuts de la CGT (1895) et la Charte d’Amiens de 1906. Nous allons évoquer ici la Chevalerie du Travail française (CTF), une tentative « oubliée » qui offre un intéressant éclairage sur les sources du syndicalisme révolutionnaire de la Belle Époque.

Lire la suite

Que cherche le gouvernement français ?

La tentative d’interdiction des manifestations parisiennes annoncée ce matin a suscité l’indignation en France. Elle symbolise le climat actuel et l’autoritarisme croissant des autorités mais aussi leur manque de lucidité. Le tollé qui a suivi a obligé le gouvernement à reculer, mais nous pouvons nous demander ce qu’il recherche vraiment car la manifestation de demain, jeudi 23 juin, a été autorisée dans des conditions inquiétantes.

La fouille systématique des manifestants et un déploiement massif des forces de l’ordre (2000 policiers !) constituent un grave précédent pour les libertés en France. Il est également légitime de s’inquiéter du déroulement de la manifestation. En effet, le parcours imposé par le ministère de l’intérieur est dangereux pour la sécurité des manifestants : d’une longueur de 1.6 kilomètres (la moitié de la longueur d’un parcours classique d’une ville moyenne comme Pau) et son positionnement à proximité des quais de la Seine pourraient le transformer en piège mortel, en cas d’incident.

L’attitude du gouvernement est irresponsable et criminelle, souhaitons que nos craintes ne soient pas confirmées. Ce qui est clair ce mercredi soir, c’est que la mobilisation est plus nécessaire que jamais, partout en France, contre cette loi mais aussi pour la défense de nos libertés.

Jipé CNT-AIT Pau

Loi El Khomri : la lutte des classes en France

Par Jipé*

Depuis trois mois la France connaît un mouvement social d’une grande ampleur contre la Loi Travail. C’est la plus forte mobilisation depuis celle contre la réforme des retraites en 2010. La journée de mobilisation du 14 juin dernier a été la plus suivie, avec un million de manifestants à Paris et 300 000 en province. C’est un mouvement difficile à appréhender et qui va marquer les prochaines années, quelle que soit son issue.

Lire la suite

Shlomo Sand à Pau

Shlomo Sand_livre

Ce texte fait suite à la conférence donnée par Shlomo Sand sur Les intellectuels français qui ont flirté avec le fascisme, dans le cadre des 8e journées libertaires de Pau, le 12 avril dernier. Nous nous sommes aussi référés à son dernier ouvrage La fin de l’intellectuel français ? De Zola à Houellebecq, Paris, La Découverte, 2016.

Lire la suite

Page 1 sur 5

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén