Jusqu’à la chute du mur de Berlin, de nombreuses personnes considéraient que l’expérience soviétique avait été dénaturée par le stalinisme, mais que jusqu’en 1937, lorsque Staline se met à décimer le parti de Lénine, l’expérience avait été globalement positive. Grâce à la planification, à l’industrialisation, à la collectivisation, l’économie soviétique se serait montrée plus efficiente que celle du monde capitaliste qui s’était enfoncé dans la crise économique en 1929. Bref, l’horreur a été considérée comme un accident, lié au profil psychologique du despote, qui aurait fait dévier le projet socialiste de son cours.

Lire la suite