laffranchi

Pour la Sociale !

Mois : mars 2016

Actualité et vaudoiseries

Ce texte, on s’était promis de ne pas l’écrire. A quoi bon tirer sur des ambulances ? Tout le monde s’en fout des déboires de l’extrême-gauche vaudoise. A quoi bon expliquer que des syndicats qui se disent alternatifs (SSP-Vaud, SUD-Vaud…) font surtout de la politique politicienne à la petite semaine ?

Lire la suite

Usine Rouge, épisode 11 : 
grève générale, syndicalisme révolutionnaire, répression et manipulations

PP-voiron-greves1906-ahppv-suttonp82

Voiron, gréve générale 1er mai 1906

L’intégration du mouvement ouvrier et syndical, le réformisme, le parlementarisme, l’abandon de la perspective révolutionnaire et anticapitaliste sont généralement expliqués par la mise en œuvre de politiques favorables aux travailleurs : lois protégeant les enfants et les femmes, lois sur le chômage, les accidents, les retraites, etc. Et aussi subventions, mise à disposition de locaux… Un autre volet moins souvent évoqué est celui de la répression : il y a toujours eu la carotte et le bâton. C’est ce volet, toujours actuel, que nous évoquerons aujourd’hui.

Lire la suite

Usine Rouge, épisode 10 : grève générale et révolution

Courrière_1906

Courrières 1906 - Le cortège des grévistes parcourant les corons
"Le petit Journal"

L’idée de grève générale est ancienne, on la rencontre déjà durant la Révolution française. En 1886, elle est mise en œuvre par les ouvriers de Chicago qui réclament la journée de travail de huit heures. C’est aussi la grande idée du syndicalisme révolutionnaire et de la CGT à son origine. Dans ce chapitre et dans les suivants, nous allons plancher sur cette question et sur les défis qu’elle pose.

Confrontés à l’échec de la perspective insurrectionnaliste des années antérieures, les anarchistes décident, à la fin du 19e siècle, en France, d’entrer massivement dans les syndicats.

Lire la suite

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén