laffranchi

Pour la Sociale !

Catégorie : Espagne

Catalogne : vers la normalisation ?

Après que Carles Puigdemont, le président déchu de la Generalitat, ait annoncé depuis Bruxelles que l’indépendance n’était pas la seule solution à la crise catalane et qu’il était prêt à accepter « une autre relation avec l’Espagne » ; alors que la présidente du parlement catalan Carme Forcadell a affirmé que la déclaration unilatérale d’indépendance avait un caractère symbolique ; quand ERC (la gauche républicaine catalane) reconnaît que les conditions n’étaient pas remplies pour établir la République… que reste-t-il du projet soutenu par les CUP[1] et par certains libertaires et anticapitalistes qui voient dans le procés catalan un moyen de renverser le régime politique issu de la Transition (1978). La République catalane étant la première étape d’une remise en question du statu quo postfranquiste.

Lire la suite

Le conflit catalan

Au moment où nous écrivons ces lignes, les résultats du référendum sur l’indépendance de la Catalogne ne font aucun doute. Ce ne sont pas les arguments du président Rajoy et de la vice-présidente Sáenz de Santamaría – qui expliquent que ce scrutin n’offrait aucune garantie – qui y changeront quelque-chose. Avec les centaines de blessé-e-s laissés sur le carreau par les forces de police, les indépendantistes ont déjà gagné une première bataille. Face à des gens qui ne demandaient qu’à voter et qui se sont faits matraquer et tirer dessus des balles en caoutchouc, les chefs du gouvernement espagnol ressemblent à des robots aux discours monocordes et répétitifs. Dans ce contexte, le mouvement libertaire et les anarchistes sont confrontés à un dilemme : ils-elles défendent les gens de leur quartier victimes de la violence policière et sont déterminés à lutter contre la chape de plomb qui est en train de couvrir la Catalogne, où les mouvements sociaux souffrait déjà – comme dans le reste de l’Etat espagnol – de lois scélérates de plus en plus répressives. Sans vouloir faire les donneurs de leçon et avec la distance géographique qui nous sépare, il ne nous est pas interdit de réfléchir aux prises de position dont nous prenons connaissance. Ainsi, nous ne pensons pas qu’il faille apporter un appui au nouvel Etat qui se dessine et qui n’offre aucune garantie d’être moins corrompu ou moins autoritaire que le précédent.

Lire la suite

Marionnettistes : la lutte continue

Mani Madrid2

Alfonso et Raul, les deux camarades marionnettistes ont été libérés après cinq jours d’incarcération. Ils restent inculpés pour « apologie du terrorisme » et subissent un strict contrôle judiciaire : on leur a confisqué leur passeport et ils sont obligés de se présenter une fois par jour au commissariat.
Dès leur arrestation et dans les jours qui ont suivi, des manifestations de soutien, souvent importantes, ont eu lieu dans de nombreuses villes d’Espagne. Le mouvement de solidarité maintient la pression pour que toutes les charges qui pèsent contre eux soient abandonnées immédiatement. En effet, ils risquent toujours jusqu’à huit ans de prison.

Lire la suite

Espagne : guignol au pilori

IMG_0116

Nous nous étions promis de laisser de côté pendant quelque temps la question espagnole qui nous a déjà beaucoup occupés ici. Mais l’actualité nous a rattrapés. Deux marionnettistes du groupe Títeres desde Abajo[1] ont été arrêtés le 5 février à Madrid, alors qu’ils présentaient leur spectacle La Bruja y Don Cristóbal, durant le carnaval. Ils sont accusés d’apologie du terrorisme.

Lire la suite

Catalogne : CUP pleines ou vides ?

IMG_0164 (3)L'hydre du séparatisme domptée. Les muselières sont aux couleurs de chacune des régions autonomes. Puig Rosado, pour Estilo

Ces derniers jours, la Catalogne a connu une accélération des événements politiques. Le paroxysme s’est produit ce dimanche 10 janvier 2016, avec la démission du president Mas et l’élection d’un candidat du même parti à la tête de la Generalitat. La démission de Mas était la condition exigée par les «Candidatures d’unité populaires» (CUP) qui en avaient fait une question de principe. Rappelons qu’avec leurs dix élus, les CUP avaient en main la clé de l’intronisation du président catalan et donc de la constitution du nouveau gouvernement régional. Sans cet accord, de nouvelles élections auraient dû avoir lieu en mars.

Lire la suite

A propos d’une imposture

Espagne1613

Nous revenons brièvement sur L’imposteur de Javier Cercas, roman qui relate l’histoire de Enric Marco, un faux survivant des camps nazis qui a berné le public et notamment les membres de l’Amicale de Mathausen, pendant des années. Dans ce « roman sans fiction », nous l’avons déjà signalé, l’auteur évoque l’hypothèse suivant laquelle Marco aurait été un indicateur de police, infiltré dans le syndicat CNT, durant la Transition.

Lire la suite

L’imposteur

Avec la publication de la traduction française de L’imposteur de Javier Cercas (Actes Sud 2015), les lecteurs francophones découvrent l’histoire d’Enric Marco, connu comme le plus célèbre des survivants espagnols des camps nazis jusqu’à ce qu’un historien démontre, en 2005, qu’il n’était un imposteur qui avait inventé de toutes pièces son « histoire » de déporté.

Nous ne discuterons pas ici la thèse de Cercas, suivant laquelle tous les acteurs de la transition espagnole seraient des imposteurs – nous y reviendrons peut-être dans un prochain article – mais nous avons jugé utile de republier sur ce blog notre texte écrit en 2005, quand l’affaire avait éclaté.

Lire la suite

Introduction à la question catalane

Catalogne 072.jpgLes formations qui revendiquent l’indépendance de la Catalogne ont obtenu 72 sièges sur 135 lors des élections régionales du 27 septembre 2015. Que va-t-il se passer maintenant ? Y aura-t-il une déclaration unilatérale d’indépendance ? La rupture est-elle consommée ?

Lire la suite

Elections en Espagne

Toros

Les élections municipales et régionales du 24 mai dernier en Espagne ont été marquées par l’arrivée en force de nouveaux partis : Podemos et Ciudadanos qui se revendiquent respectivement de gauche et du centre et qui ont surtout fait campagne contre la corruption qui pourrit la classe politique espagnole. Après avoir donné quelques exemples de résultats qui semblent remettre en question le bipartisme et l’alternance qui dominaient jusqu’ici le panorama politique, nous verrons que ce scrutin est surtout révélateur de l’épuisement du modèle de pouvoir mis en place après la mort de Franco. L’étayage sur lequel repose le système est affaibli.

Lire la suite

La loi du bâillon

artfichier_789190_4582112_201502160448180

La nouvelle loi de « sécurité citoyenne », dite loi mordaza (loi muselière ou loi du bâillon) qui a été adoptée par le Congrès des députés à Madrid le 11 décembre dernier, n’attend plus que la ratification du Sénat pour entrer en vigueur.

Lire la suite

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén