Nous avions commencé à rédiger cet article au moment de l’investiture de Quim Torra, le nouveau président de la Generalitat. Depuis la mise sous tutelle de la Catalogne par le gouvernement central, l’actualité ibérique a été frénétique : autodissolution de l’ETA ; condamnation du Parti populaire (PP) dans un maxi-procès de corruption (le réseau Gürtel) ; renversement du gouvernement de Mariano Rajoy par une motion de censure et arrivée au pouvoir de Pedro Sanchez du parti socialiste (PSOE). En parallèle et plus important à nos yeux, il y a eu la grève et les manifestations massives des femmes le 8 mars ; les manifestations massives des retraité-e-s… auxquelles il faut ajouter les nombreuses autres mobilisations sociales et féministes qui se déroulent régulièrement dans l’Etat espagnol. Par ailleurs, la répression et les incarcérations d’artistes critiques et d’autres militant-e-s se poursuivent…

Lire la suite