« Le capitalisme, le meilleur des mondes possibles ? »

Mardi 19 Février 2019 : « Impérialisme d’exclusion et état d’exception », présentation du livre de Robert Kurz par Clément HOMS. A travers cette présentation, Clément Homs vient nous présenter la critique de la valeur qui propose une analyse du capitalisme et de sa logique marchande à travers une relecture de Marx. Clément HOMS, organisateur du site palim‐psao et professeur à Albi, est l’un des représentants du de pensée de la critique de la valeur dont font également partis, entre autre Robert KURZ, Roswitha SCHOLZ, Norbert TRENKLE, Anselme JAPPE des revues Krisis, Exit ! et Sortir de l’économie. Il est co‐auteur de « Misère de la politique » avec Jérôme BASCHET, Oreste SCALZONE et Léon de MATTIS (Édition Divergences, 2017).

Mercredi 20 février 2019 : « L’aliénation dans le système capitalisme », par Renaud GARCIA. « L’aliénation est un phénomène central du capitalisme », cette réflexion est au centre du propos que développe Renaud Garcia dans son dernier ouvrage « le sens des limites, contre l’abstraction capitaliste. Renaud GARCIA est agrégé et docteur en philosophie professeur de lycée. En 2009, il a publié Pourquoi tant de tolérance ? (Aléas), avant de se consacrer à une thèse de doctorat en philosophie sur l’anarchiste russe Pierre Kropotkine. Il a contribué au volume Philosophie de l’anarchie (Atelier de création libertaire, 2012) et à un dossier sur Ivan Illich pour la revue Entropia (n°14, printemps 2013). Il vient de publier : « Le Sens des limites, Contre l’abstraction capitaliste » (l’Echapée, 2018).

Jeudi 21 février 2019 : « Le totalitarisme pervers », téléconférence de Alain DENEAULT. Peut‐on parler de « totalitarisme » quand il s’agit de nommer le pouvoir des multinationales tel qu’il s’est construit et imposé depuis le début du XXe siècle ? C’est la question à laquelle tente de répondre Alain DENEAULT en prenant l’exemple de la multinationale Total. Alain DENEAULT est docteur en philosophie de l’université Paris‐VIII1 et directeur de programme au Collège international de philosophie à Paris. Il est l’auteur de nombreux livres dont « Offshore : paradis fiscaux et souveraineté criminelle » (La Fabrique éditions, 2010), « Redéfinir l’économie : la «Philosophie de l’argent» de Georg Simmel » (Éditions universitaires européennes, 2011), « De quoi Total est‐elle la somme ? : Multinationales et perversion du droit » (Rue de l’échiquier, 2017), « Le Totalitarisme pervers : d’une multinationale au pouvoir », (Rue de l’échiquier, 2017).

Exposition : Du 18 au 21 février, hall de la faculté de lettres de Pau, inauguration, le 18 février. « Les luttes en Béarn en 2018 ».

Concert de soutien aux journées libertaires, le 22 février à la Centrifugeuse.
Tel Gavroche, je m’approche, c’est une manifestation populaire C’est notre humanité, Maltraitée, mal-logée, ultra-capitalisée, Elle lutte administrant Sans tout foutre en l’air En construisant Cherchant de nouveaux repères Fraternels et fêtés, Trop taxés les ouvriers, mais tu marches en Nike, enfants ouvriers, Mais avez-vous entendu parler en marchant De ce que l’on dit et qui altère ? L’Italie voulait ficher ADN nouvelle ère, Les enfants Les enfants de mon père Roms volontaires à l’ouvrage, riants, Que l’Indien d’Amazonie crie misère, Et qu’au Brésil la forêt disparaît reste la terre, Macron : je désespère. 6 pages, et un carrosse. Trump bétonnant, prive les marcheurs vivants, De rêve d’Amérique brillant. Anti-social mon frère marche, marche fièrement. Pendant ce temps je vois les élèves à genoux. Tout un enseignement mis à mal, les enfants auront dorénavant peur ? No futur