La tentative d’interdiction des manifestations parisiennes annoncée ce matin a suscité l’indignation en France. Elle symbolise le climat actuel et l’autoritarisme croissant des autorités mais aussi leur manque de lucidité. Le tollé qui a suivi a obligé le gouvernement à reculer, mais nous pouvons nous demander ce qu’il recherche vraiment car la manifestation de demain, jeudi 23 juin, a été autorisée dans des conditions inquiétantes.

La fouille systématique des manifestants et un déploiement massif des forces de l’ordre (2000 policiers !) constituent un grave précédent pour les libertés en France. Il est également légitime de s’inquiéter du déroulement de la manifestation. En effet, le parcours imposé par le ministère de l’intérieur est dangereux pour la sécurité des manifestants : d’une longueur de 1.6 kilomètres (la moitié de la longueur d’un parcours classique d’une ville moyenne comme Pau) et son positionnement à proximité des quais de la Seine pourraient le transformer en piège mortel, en cas d’incident.

L’attitude du gouvernement est irresponsable et criminelle, souhaitons que nos craintes ne soient pas confirmées. Ce qui est clair ce mercredi soir, c’est que la mobilisation est plus nécessaire que jamais, partout en France, contre cette loi mais aussi pour la défense de nos libertés.

Jipé CNT-AIT Pau