A l’initiative de ce blog, il y a des gens que le hasard des circonstances a mené à vivre en Suisse. Pourtant, nous ne nous proposons pas de porter en priorité un regard sur ce pays. Non pas parce que ce qui s’y passe soit sans intérêt, mais parce que nous sommes fatigués du nombrilisme helvétique. Ainsi, nous espérons être rejoints dans nos réflexions par des personnes vivant d’autres réalités. Par ailleurs, la distance que nous offre le fait de vivre dans un pays « exotique », nous permettra peut-être d’offrir un regard décalé sur ce qui se passe ailleurs.

Notre démarche s’inscrit dans une tradition actuellement en déroute, celle de « la Sociale ». Une histoire que l’on ne sait plus par quel bout prendre aujourd’hui. Avant nous, il y a eu des générations de militant-e-s syndicalistes, communistes, anarchistes… qui ont cru que leurs luttes mèneraient à une société sans classes et sans exploitation. L’avenir, même lointain, semblait tracé. Il ne l’est plus, mais le projet reste le nôtre.

Comment avancer sans boussole ? Quels sont les enseignements que nous pouvons retenir du passé ? Quelles réalités détermineront le changement social ? Comment identifier dans la masse des informations/désinformations qui circulent, celles qui sont intéressantes, pertinentes ? Pourrons-nous favoriser des événements qui feront progresser nos idées ? Ces questions et d’autres sont ouvertes. Nous essayerons d’y apporter des réponses.

icone_facebook.gif